Vous avez certainement déjà vu des statues en marbre blanc datant de l’Antiquité classique. Mais saviez-vous que les Grecs et les Romains les peignaient dans un panaché de couleurs ? De la tête aux pieds. Visitez cette exposition fascinante et découvrez à quoi ressemblaient réellement leurs sculptures.

Oubliez le blanc : vive la couleur !

Comment les statues en marbre blanc étaient-elles peintes dans l’Antiquité classique ? Le Prof. Dr Vinzenz Brinkmann, archéologue allemand, se penche sur la question depuis des années. Avec son épouse, Ulrike Koch-Brinkmann, il a réalisé des dizaines de reconstructions grandeur nature, dans le respect des techniques de l’époque. Ces statues colorées d’empereurs, de divinités et de personnages mythologiques font le tour du monde. Elles ont déjà ébloui des centaines de milliers de curieux. Elles sont exposées en ce moment à Tongres.

Une expérience immersive

L’exposition s’ouvre avec une installation vidéo. Elle nous ouvre les yeux sur le fait que nous croisons souvent la route de ces statues en marbre blanc : elles trônent dans les musées et les jardins, mais elles apparaissent aussi dans les films et les BD.
Un peu plus loin, place à trois statues authentiques, grandeur nature. Ces chefs-d’œuvre sont admirablement mis en valeur dans une salle d’un blanc éclatant. Le musée diffuse également des images filmées dans une carrière de marbre près de Carrare, en Italie.
Une autre salle vous amène dans la cour d’une maison de la Grèce antique. Au centre se dresse la statue d’une jeune femme peinte dans des couleurs pastel oniriques. Des projections créent un effet de clair-obscur.

Une découverte enrichissante

Le parcours de l’exposition est clair. Les textes sont courts et limpides.
Des vidéos expliquent comment les Romains et les Grecs de l’Antiquité réalisaient leurs sculptures : de la taille à la peinture, en passant par le ponçage. Les vitrines recèlent d’innombrables instruments authentiques. Vous ferez aussi le plein d’informations sur les pigments (ocre, blanc de plomb, bleu égyptien) utilisés par les artistes.
Un audioguide fournit de plus amples explications sur la signification des statues dans l’Antiquité classique. Des écrans s’attardent sur l’historique de leur découverte, la recherche scientifique et les techniques de reconstitution.

Une expo qui passionnera les enfants

Le musée a prévu un audioguide riche en informations adaptées aux enfants de 7 à 12 ans. Des jeux vidéo, notamment des puzzles et des défis de dessin, les incitent à observer de près les couleurs et les ornements des reconstructions. Les enfants découvrent aussi le travail des carriers, des sculpteurs et des peintres de l’époque.
Un atelier créatif est organisé les dimanches et pendant les vacances scolaires (Flandre). Il est compris dans le prix d’entrée. Les enfants sont invités à s’inspirer des motifs des sculptures pour réaliser une création personnelle sur une tablette en marbre, avant de la colorier. Ils repartent bien sûr avec leur chef-d’œuvre.

Des statues saisissantes… en bronze

Parmi les points d’orgue de l’exposition, citons les reconstructions de plusieurs sculptures en bronze : deux guerriers de la Grèce antique et deux statues dénommées « Le Pugiliste des Thermes » et « Le Prince hellénistique ».
Dans l’Antiquité classique, ces statues en bronze étaient, elles aussi, bien plus colorées qu’on l’imagine. On utilisait des pierres précieuses pour représenter les yeux tandis que les lèvres, les mamelons et les cils étaient réalisés en cuivre (rouge), les dents en argent. Ces statues surprennent au moins autant que les statues de marbre colorées.

L’exposition est organisée en collaboration avec le Liebieghaus Skulpturensammlung de Francfort-sur-le-Main.

Adultes et enfants

Jusqu’au 1 septembre 2024

NL, FR, EN

90 min. en moyenne

Familles avec enfants de 7 à 12 ans
Parcours adapté aux enfants plus
jeunes (encadrés)

Du mardi au dimanche,
13.30 – 17.30 h.
Le musée est fermé le lundi.

L’atelier est inclu dans
le prix d’entrée

Authorisée sans restriction

Bart Demarsin
Responsable du département chargé des expositions
+ 32 12 67 03 56
bart.demarsin@stadtongeren.be